À quelle vitesse peut-on rouler avec une trottinette électrique ?

La trottinette électrique a gagné en célébrité cette dernière décennie. Elle a permis de faciliter le transport et le déplacement individuel sur de courtes distances. Bien que très pratique pour les déplacements urbains, la trottinette électrique a été mal vue à un moment, en raison des risques que cela provoquait de rouler à certaines vitesses. Des mesures ont donc été prises quant à la vitesse des trottinettes électriques. Nous vous en disons plus.

Ce qu’il faut savoir sur la vitesse d’une trottinette électrique ?

Il faut savoir que la réglementation sur la trottinette électrique, notamment sur sa vitesse, est différente en fonction du lieu où vous roulez :

  • En agglomération ;
  • En terrain privé.

Vitesse de la trottinette électrique en agglomération

Les usagers de trottinette électrique pouvaient rouler librement comme bon leur semblait, à la vitesse qu’ils voulaient. Mais au vu des risques d’accidents que cela représentait non-seulement pour eux, mais en plus pour les piétons, (car les trotti-riders ont tendance à rouler en zone piétonne, sur les trottoirs), des réglementations ont été posées. Ainsi, depuis octobre 2019, suite au décret sur la réglementation des engins de déplacement personnel, les habitués de trottinette électrique ont interdiction de rouler si la vitesse maximale de l’appareil n’est pas plafonnée à 25 km/h. De ce fait, toutes les trottinettes électriques du commerce français ont eu une la vitesse limitée. Dans certaines agglomérations, on trouve même une loi sur les trottinettes électriques qui impose le bridage à 6 km/h dans les zones denses, cette vitesse étant la moyenne vitesse d’un piéton en marche.

Vitesse de la trottinette électrique en terrain privé

Il est illégal de débrider sa trottinette électrique pour faire monter le moteur en puissance. Si vous êtes dans un terrain privé, vous pouvez rouler à la vitesse que vous voulez. Vous pouvez trouver dans le commerce des trottinettes électriques qui peuvent aller jusqu’à 40, 60, ou même 80 km/h. Dans ce cas-là, même si vous limitez la vitesse de votre engin à 25 km / h, vous ne pourrez pas l’utiliser sur la vie publique. Le cas échéant, vous aurez une amende.

Vitesse de la trottinette électrique : les risques de non-respect

Si vous roulez en trottinette électrique, vous pouvez avoir une amende dans les cas suivants :

  • Non-respect de la loi même en trottinette à 25 ;
  • Conduire une trottinette non limitée à 25 ;
  • Dépasser la limite de vitesse autorisée.

Si vous roulez avec un engin non-conforme, vous risquez une amende de classe 5 (à 1500 €). Ce tarif peut être doublé en cas de récidive. Si vous roulez en dépassant la limite autorisée, vous écopez d’une amende à 135 € et on vous retire 1 point sur votre permis. Dans le cas de non-respect extrême, comme rouler à plus de 100 km/h, vous écopez de l’amende à 1 500 €, et on vous retire en plus 6 points sur votre permis. Mieux vaut donc être prudent sur ce 2 roues motorisé, tant pour votre propre sécurité, que pour celle des autres, sans oublier votre portefeuille.