Que dit la réglementation quant aux trottinettes électriques ?

Ces derniers temps, on remarque que les véhicules électriques individuels se font de plus en plus nombreux dans les espaces publics, ce qui pose souvent des problèmes de circulation, et donc automatiquement, des accidents. C’est de là que le gouvernement Français a donc décidé d’instaurer différentes lois dans un souci de mettre de l’ordre et d’assurer la sécurité de tout conducteur, et ce, à partir d’Octobre 2019. Dans ce qui vient, nous vous parlerons plus profondément de ces lois qui ne sont pas toujours connues de tous.

La vitesse d’une trottinette électrique

Si vous voulez circuler avec votre trottinette électrique en ville, vous devriez savoir que vous n’avez pas le droit d’utiliser les trottoirs, sauf si celle-ci n’est pas motorisée. Si jamais vous enfreignez les règles et que vous roulez avec une trottinette électrique sur un trottoir, sachez que vous paierez une amende de 135 Euros. Pour ce qui de la vitesse de la trottinette électrique, il est important de mentionner qu’elle ne doit pas dépasser les 6 kilomètres par heure, ainsi, vous ne causerez aucune gêne à autrui.

L’assurance trottinette électrique

Nous remarquons que les trottinettes sont largement présentes dans les villes, c’est pourquoi un simple comportement déplacé peut s’avérer dangereux et fatal, en causant un accident mortel. C’est exactement pour cette raison que de nombreuses régulations ont été adoptées concernant l’établissement de l’assurance trottinette afin de vous protéger ainsi qu’autrui en cas d’accident.

Le casque pour trottinette électrique

Malgré ce que l’on peut croire, la loi est plutôt souple quant au port du casque lors de l’utilisation d’une trottinette électrique. En effet, il n’y a aucune loi qui l’impose, pourtant, les accidents pour un utilisateur de trottinette peuvent être aussi dangereux que ceux à bord d’une moto, ou de n’importe quel autre moyen de transport. C’est pourquoi, même si ce dernier n’est pas obligatoire, nous vous recommandons vivement de le porter pour votre sécurité. Il est à souligner qu’il existe un large choix pour les casques de trottinettes électriques, à vous de trouver celui qui vous convient le plus.

Les accidents avec trottinette électrique

Depuis le mois de Juillet 2020, il y a eu de nouvelles lois quant aux accessoires obligatoires lors de l’utilisation d’une trottinette électrique, et cela pour éviter le nombre d’accidents dus aux trottinettes électriques qui sont :

  • Une sorte de klaxon ou d’avertissement sonore, pour prévenir les autres en cas de danger ;
  • Un système de freinage, qui permet de s’arrêter immédiatement pour éviter un accident ;
  • 2 feux, l’un avant et l’autre arrière, pour vous éclairer et prévenir la personne derrière vous dans l’obscurité ;
  • Un gilet rétroréfléchissant ou autrement appelé, le gilet de sécurité, quand vous conduisez la nuit.

Les trottinettes électriques homologuées

On appelle trottinettes électriques homologuées toutes les trottinettes dont la vitesse ne peut dépasser les 25 kilomètres par heure. Il est à souligner qu’il s’agit de celles qui sont les plus utilisées, puisque celles avec une vitesse plus grande sont interdites de circulation par la loi.

La loi sur la trottinette électrique

La législation devient de plus en plus sévère envers les utilisateurs des trottinettes électriques, et cela peut se constater à travers les différentes lois qu’on vous résumera ci-après :

  • Interdiction d’utiliser le portable ou les écouteurs lors de votre conduite ;
  • Une assurance trottinette est obligatoire ;
  • Interdiction d’utiliser une trottinette débridée qui dépasse les 5 kilomètres par heure ;
  • Obligation d’avoir tous les accessoires nécessaires (la liste citée en haut) ;
  • Interdiction de garer votre trottinette dans un endroit gênant la circulation ;
  • Obligation d’avoir un contrat de location dans les règles (si vous utilisez une trottinette louée) ;
  • Obligation d’avoir l’âge minimal (pas moins de 12 ans).

Il s’agit donc des dernières lois sur les trottinettes électriques qui ne sont pas à prendre à la légère puisque chaque règle enfreinte est considérée comme un délit puni par la loi dont l’amende peut aller de 35 à 3750 euros.

Enfin, après cet article, vous savez désormais tout ce que la loi exige de vous si vous comptez utiliser une trottinette électrique comme moyen de transport.